Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Les deux faces d'une même médaille"...

C'est Philippe Martin qui le dit : "Lui (Franck Montaugé) et moi, sommes les deux faces d'une même médaille" !
Si c'est dit pour nous rassurer, c'est raté !
Dans sa grande naïveté, Le Pic Vert à pris dans sa main la première médaille venue, il l'a tournée, retournée, mise sur la tranche même, et... dans tous les cas les deux faces se tournent le dos et regardent dans la direction opposée...
Va-t-on jouer l'avenir du département et celui de la ville à pile ou face ?
Hélas, il semblerait que oui !
Car s'ils ne se mettront jamais d'accord pour savoir quelle face sera devant l'objectif des caméras ou des photographes, ils semblent d'accord pour endetter les gersois sur cinquante ans afin que les salariés toulousains gagnent quelques minutes pour venir dormir au calme. Car c'est bien de cela qu'il s'agit...
Putain, cinquante ans !!!!
Mais même M. Borloo, avec qui notre Président est allé s'assurer qu'il reste de quoi rafraîchir l'apéro pour quelques décennies, même M. Borloo donc, reconnaît que dans cinquante ans nous serons dans l'après-pétrole !!!!!
Et nos deux édiles gersois en sont à vouloir nous endetter pour un demi-siècle...
Gouverner serait-ce appliquer à l'avenir les recettes qui ont échoué et nous ont amenés là où nous en sommes ?
Bien en place, élus et technocrates de tous bords n'ont aucune imagination et sont incapables d'imaginer un futur... si ce n'est de s'accrocher à leur poste le plus longtemps possible et tout tenter pour devenir calife à la place du calife !
Ce n'est pas l'annonce de la venue de la société JCB Aéro qui y leur donnera raison. Cette arrivée n'a rien à voir avec la RN 124, pas plus qu'avec la création des nouvelles zones en cours ou annoncées qui à ce jour ne servent qu'à vider un peu plus le centre ville ou les zones industrielles existantes.
JCB Aéro a trouvé à Auch des conditions exceptionnelles (proximité de l'aérodrome et de locaux inoccupés) et du tapis (rose ?) déroulé par les élus et le préfet.
Le Pic Vert se félicite de cette arrivée et espère que toutes les garanties seront prises quant à la pérennité de cette implantation et des emplois qui vont avec. Il est vrai qu'équiper des Jet peut paraître durable (le nombre de riches diminuerait mais ils sont de plus en plus riches)... A moins que...
Mais le Pic Vert ne souhaite pas être oiseau de mauvais augure !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article