Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les 14 et 21 mars ne vous trompez surtout pas...

Le Pic Vert qui s'apprête à voter les 14 et 21 mars est, comme tout bon citoyen, à la recherche des programmes de l'ensemble des listes (à une exception près !) qui vont se trouver en compétition...
Et il s'est donc penché sur le projet du Parti Socialiste qui "aime les régions" : Les régions qu'on aime...
Il vous invite d'ailleurs à en faire de même, la région étant l'échelon de notre démocratie qui tend (avec l'Europe) à prendre de plus en plus d'importance, nous devons être informés et surtout ne pas nous tromper en choisissant les personnes à qui nous entendons remettre ses clefs.
Sur le wèbe on trouve à peu près tout et donc on doit y trouver le contrat pour la région Midi-Pyrénées... Mais non, surprise, on retourne sur le contrat national. C'est vrai que Martine en représentation à Auch nous avait dit texto : "Vous n'êtes pas ici pour faire le programme du PS, le programme, c'est nous qui le ferons". Certes. Mais enfin il s'agit de régionales, non ?
Est-ce à dire que vu depuis Paris (ou Lille) toutes les régions se ressemblent ?
Cruelle déception que ce projet, qui ne parle que de généralités, peut-être intéressantes mais qui sont d'envergure nationale. Votre serviteur aurait aimé y trouver ce qui va se faire en Midi-Pyrénées, avec les sous des citoyens de Midi-Pyrénées...
Alors, comme on ne peut pas en parler avec le sortant Martin Malvy qui refuse tout débat avec d'autres têtes de listes, il faut bien s'en remettre à ce que l'on vit tous les jours, à ce que l'on lit, à ce que l'on entend.
Voici donc une petite liste de sujets qui préoccupent au plus haut point le vieil oiseau que je suis, pas spécialement pour moi d'ailleurs, car les projets mis en place aujourd'hui seront opérationnels dans 20 ans et rentabilisés (ou pas...) sur les quelques décennies suivantes. Alors...
Mais bon, Le Pic Vert a une descendance et il n'est pas très fier de l'avenir qu'il va lui laisser, il entend donc faire en sorte qu'il soit le moins mauvais possible et surtout pas aggravé par de futures décisions inadaptées au monde que nous vivons et surtout à ce qu'il sera dans 20, 40 ou 50 ans...
Si vous êtes pour :
- Une LGV Bordeaux/Toulouse qui va détruire nos campagnes et qui n'apportera rien en terme de temps gagné. Il n'y aura que deux  - ou peut-être qu'une d'ailleurs entre celle de Toulouse étant prévue de plus en plus près de Montauban il serait surprenant que Montauban conserve la sienne au final - gares. D'où, si vous n'habitez pas Toulouse ou Agen, rien de changé ou presque. Même les gersois verront leur temps de route pour accéder à la gare augmenté si ladite gare est déplacée. Quel intérêt aura alors la réactivation de la voie Auch/Agen pour arriver dans une gare en centre ville, puis reprendre une navette pour accéder enfin aux quais de la LGV ?
- Une autoroute à péage qui va traverser notre département, véritable entonnoir à camions en direction de la future plateforme de Lannemezan pour y être chargés sur les wagons qui les conduiront de l'autre côté des Pyrénées par la traversée centrale des Pyrénées.
- Le barrage de Charlas (que l'on croyait abandonné et que la candidate Elisabeth Mitterrand appelle de ses vœux - c'est du moins ce qu'elle vient de déclarer à Perchède en tant que co-présidente du Pays d'Armagnac : " Ce n'est pas en réduisant le CO2 qu'on va changer les choses : il faut changer de modèle économique" : en trouvant d'autres moyens de chauffage, en construisant le barrage de Charlas.... projet abandonné à cause des groupes de pression opposés (sic).
- Les Portes de Gascogne, ce projet pharaonique destructeur d'emplois et qui va augmenter les déplacements de milliers de personnes et donc de véhicules. Si ce projet voit le jour c'est un cataclysme économique pour tout les commerces gersois !
- Des panneaux photovoltaïques recouvrant nos terres agricoles (voir les réactions de Philippe Martin à ce sujet). Est-il logique de recouvrir ici les terres fertiles et d'importer nos légumes d'Andalousie ou du Maroc ?

On pourrait encore trouver d'autres projets qui sont en prise directe avec le devenir de notre région et de ses habitants, des projets qui vont, ou ne vont pas, être soutenus par la région et donc... qui verront ou pas le jour !

Si vous êtes pour, alors ne vous trompez pas votez PS ou... UMP !!!!!

Si c'est Le Pic Vert qui se trompe sur les intentions des uns ou des autres, alors ils ne manqueront pas de lui laisser un petit mot comme cela arrive parfois. Merci d'avance !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Marius 22/02/2010 13:30


Vous trouverez aiisément le "programme" reproduit sur divers sites d'adhérents du PS. Il est vrai qu'il a mis du temps à "sortir" par crainte certainement des "copies" des partis adverses ou de
critiques des proches. Chaque déplacement de Martin MALVY fait l'objet de post et il suffit que vous tapiez MIRANDE ou LAVAUR + Malvy et tout de suite vous aurez un CR servile du secrètaire de
section. C'est aussi ça le numérique....


Le Pic Vert 14/02/2010 20:59


Bonsoir Monsieur Martin,

Très heureux de votre visite et de votre commentaire. Effectivement notre pays est en retard sur les énergies renouvelables et le solaire en particulier. La raison que vous invoquez pour la baisse
du prix d'achat par EDF est sans doute recevable, cependant elle n'est peut-être pas la seule... Au nom des énergies renouvelables il ne s'agit pas de faire n'importe quoi et d'ouvrir la voie à des
spéculations qui n'ont pas grand chose à voir avec la protection de l'environnement ! 3000 dossiers/jour, des bâtiments agricoles démesurés et qui n'ont d'autre objet que d'être des supports à
panneaux, des champs recouverts un peu partout dans le département (y compris à Valence-sur-Baïse - énergie verte ou capitalisme rouge ?), le tout en important la quasi totalité du matériel de
Chine. Eh oui, nos usines ne sont pas prêtes, ici on considère que l'environnement c'est pour les "bobos"... qui veulent nous voir retourner au temps de la bougie ! Nous avons 20 ans de retard - ce
n'est peut-être pas à moi qu'il faut le reprocher - mais un peu de mesure et de réflexion ne feraient pas de mal...
Au passage je note également que la communication faite par le lobby EDF (contraint de se repeindre un peu en vert) et le lobby de ceux qui entendent profiter de l'aubaine, occulte totalement le
fait qu'il existe d'autres panneaux solaires, qui captent également l'énergie, mais dont le principal défaut est de ne pas pouvoir être exploités sous forme capitaliste : il s'agit
d'auto-consommation. Le bénéfice pour le particulier et l'environnement n'en est cependant pas moins grand...
Vous m'écrivez : "je m'interroge sur cette logique" (sur les projets "au sol"), puissiez-vous trouver rapidement la réponse... Quelle qu'elle soit, elle intéressera beaucoup les gersois !
Au sujet du "PS" ("post scriptum") : à vol d'oiseau, le Tribunal Administratif de Pau est un peu loin - mais soyez certain que j'apprécierai si vous leur apportez votre soutien par votre présence -
vous n'êtes pas non plus sans savoir que ce sont aussi des productrices gersoises qui sont directement menacées dans notre département et qui auront également besoin de notre soutien. Je suppose
que vous avez donc signé la pétition destinée à soutenir toutes celles et ceux qui sont poursuivis pour les mêmes raisons (voir article juste au-dessus) et que votre emploi du temps vous permettra
de les soutenir également devant le Tribunal d'Auch et dans les suites qui leur seront signifiées.
En tous cas voici deux points sur lesquels nos points de vue semblent relativement voisins (à moins que "votre" réponse à votre interrogation...).

Peut-être puis-je espérer avoir un jour une réponse sur les autres sujets ?
Mais je ne voudrais pas abuser...

Le Pic Vert
Vieil oiseau provocateur (un peu...).


philippe martin 14/02/2010 18:14


Juste une précision à propos du dossier "photovoltaïque : je considère, effectivement, que notre Pays, s'il veut diversifier ses ressources en énergie, doit ratrapper son retard en matière
d'énergie solaire. Et je trouve assez scandaleux que le lobby EDF soit parvenu à faire modifier un prix de rachat institué en 2006 et sensé être valable pour 20 ans, juste pour faire des économies
substentielles (et financer la "retraite-chapeau de son nouveau Président Henri Proglio ?). Cependant, je fais une différence entre les projets portés par des agriculteurs sur leurs bâtiments, et
les projets "au sol" sur des terres arrables qui se retrouvent soustraites à la production. Je m'interroge sur cette logique, et ces installations pour lesquelles je note au passage que le prix n'a
pas été modifié...

Philippe Martin, député du Gers,
Président du Conseil Général du Gers

PS (pour "post scriptum", et pas autre chose....) : soyons nombreux devant la Cour d'Appel de Pau jeudi 18 février à 13h pour défendre la liberté d'association de nos amis qui ont voulu promouvoir
une autre agriculture et une autre chambre d'agriculture au Pays basque.