Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Oh, Pierrot !

Ben oui, quoi ? C'est comme ça qu'on l'appelait, Pierrot, du temps où il était un de ces "administratifs" qui selon lui, devraient être moins "tatillons"...
Alors, ce jour (mardi 27 octobre), Le Pic Vert n'en croit pas ses yeux lorsqu'il découvre sur La Dépêche du Midi que Monsieur Pierre Lasserre, Vice-Président du Conseil Général, Président du Groupe Socialiste et Républicains au Conseil Général, Conseiller Général d'Auch-Nord, ancien Maire de Preignan, dénonce auprès du Préfet "une administration en plus en plus tatillonne sur les permis de construire ou la police de l'eau" !
Mais, Pierrot, ça veut dire quoi ?
Tu te rends compte : un élu départemental qui reproche aux fonctionnaires de faire trop bien leur boulot... Ça doit leur faire drôle, eux qui sont surtout habitués à se faire traiter de fainéants et de nantis... Devraient-ils faire preuve de laxisme eux qui sont là pour faire respecter les lois que les élus ont voté, pour le bien de tous les citoyens. Et d'ailleurs ils sont payés pour ça, les fonctionnaires, par ces mêmes citoyens !
A moins que le bruit des gros tracteurs ait eu une raisonnance auprès de nos élites politiques.
Serait-il difficile de bâtir sur ce canton ? Alors, ça ne se voit guère à vol d'oiseau ! Sans doute s'agit-il de dossiers particuliers que le commun des oiseaux ignore...
A moins qu'il ne s'agisse d'un autre genre de permis de construire ? Il serait surprenant tout de même de te voir emboîter le pas de syndicalistes qui défendent des projets de hangars agricoles de 3 hectares ! Sans doute une nouvelle version de la "diversification agricole" : ils ont trouvé là une autre façon "de se faire du blé" ! Cependant... Il semble bien que...
Au sujet de la police de l'eau et du travail pas toujours en "odeur" de sainteté semble-t-il, voici quelques exemples de ce qui se passe tout près de chez nous...

Sur le canton d'Auch-Nord (justement !) :


Dépôt parmi lesquels les œufs (éclos ou pas !) d'un couvoir. Les jus s'écoulaient directement dans un ruisseau...


Ruisseau désherbé... Ici pas de bande enherbée ni de respect de l'environnement le plus élémentaire (juste en amont se trouve une source abondante), il est vrai que nous sommes juste à la limite du territoire de l'action Gers Amont... Un coup de bâton dans l'eau !

Un peu plus loin, canton limitrophe :


Rejets d'un élevage de veaux dont les installations débordaient, directement dans la nature...

Est-ce bien le moment de demander à l'administration d'être moins tatillonne ?

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article